Retour sur la conférence  » Beating the Consumer Odds  » donnée par Nielsen Nigeria à Lagos le 12 juillet dernier. Cet évènement annonçait de profonds changements dans le retail nigerian.

La question était de savoir si les détaillants et les fabricants sont équipés pour faire face aux défis du Nigeria en prévoyant et préparant l’avenir.

Le consommateur va connaître une multitude de bouleversements. D’ici 2025, 55% des Nigérians vivront dans des grandes villes ou des petites communes, et le pays connaîtra une croissance urbaine de 50% – la croissance urbaine la plus rapide au monde.

S’exprimant lors de l’événement, Ged Nooy DG Nielsen Nigeria a déclaré : « Tout le monde se bat pour la croissance, la concurrence n’a jamais été aussi vive et la part croissante de revenus disponibles n’a jamais été aussi forte. Dans un environnement difficile, trouver des opportunités avec les bonnes idées devient la clé pour aider à vaincre les obstacles. »

IDENTIFIER LES ATTENTES DES CONSOMMATEURS

Le Nigeria est un marché complexe. De nombreuses contradictions existent. Prenons les consommateurs qui sont optimistes et confiants, 81 % estiment avoir une bonne voire excellente santé financière alors que 60 % des Nigérians disent qu’ils ne peuvent s’offrir que les produits de base. 41% des Nigérians estiment que leur qualité de vie est meilleure, mais plus de la moitié estiment qu’elle est pire, ce qui conduit à une polarisation du marché avec des consommateurs aux deux extrémités du spectre.

Les spécialistes du marketing doivent répondre aux exigences de ceux qui veulent de la valeur ajoutée et, en même temps, à celles de ceux qui aspirent à la qualité et qui veulent des produits de première qualité.

Une autre tendance qui influe sur le comportement des consommateurs est la montée de la déloyauté. 88% des consommateurs à travers l’Afrique et le Moyen-Orient sont prêts à passer à changer de produit et 45% des consommateurs aiment essayer de nouvelles choses. Dans un tel contexte, il devient d’autant plus important de comprendre les attitudes et les perceptions des consommateurs et comment ils font leurs choix.

Ailsa Wingfield, directrice exécutive, Thought Leadership, Nielsen, a déclaré :  » Les enjeux d’aujourd’hui et de demain consistent à comprendre et à répondre aux besoins et aux attentes des consommateurs. Les temps changent. Il y a plus de produits en rayon aujourd’hui qu’il n’y en a jamais eu auparavant. Mais le consommateur a accès de beaucoup plus d’informations. Le consommateur n’a que l’embarras du choix. Les marques doivent identifier leur objectif et fournir la bonne valeur à leurs clients, si elles veulent les fidéliser« .

Les Nigérians font leurs achats 30 fois par mois

SURMONTER LES OBSTACLES DU RETAIL

L’environnement du commerce de détail est fragmenté et complexe. Partout sur le continent, tout le monde se bat pour la croissance. L’inflation continue d’être une préoccupation majeure pour les consommateurs qui ont l’impression que leur portefeuille est comprimé. Les grandes marques traditionnelles sont confrontées à l’assaut des défis lancés par des acteurs régionaux plus petits et plus agiles, et de nouveaux formats et canaux apparaissent, rendant un marché encore plus compétitif.

En seulement 10 ans, la surface des points de vente de biens de consommation courante du Nigeria a presque doublé de taille. Aujourd’hui, un peu plus d’un million de points de vente proposent des produits de grande consommation, ce qui représente une augmentation de 500 000 points de vente en moins de 10 ans. Cependant, avec l’émergence du commerce moderne, nous constatons que cette croissance se ressent à court terme.

50% des ventes de produits de grande consommation sont réalisées dans 60 Zones de Gouvernement Local

Compte tenu de ce paysage du commerce de détail, il est nécessaire de mettre en place des stratégies de distribution et de commerce précises et efficaces.

Le consommateur nigérian évolue et contribue à modifier la dynamique du commerce de détail. Les Nigérians font leurs achats 30 fois par mois et ils veulent de la valeur et de l’assortiment quand ils font leurs achats. Les acheteurs nigérians sont conscients des prix ; plus de 70 % d’entre eux sont au courant des prix et 95 % d’entre eux sont au courant des changements de prix.

Abiodun Olawale- Cole, Consumer Insights Lead, Nielsen Afrique de l’Ouest a déclaré : « Il y aura toujours une demande pour des magasins physiques, mais dans le paysage en évolution du commerce de détail, il faut une présence omni canal. Les détaillants doivent tirer parti de leurs relations uniques avec les consommateurs, en utilisant les bonnes technologies et en mettant l’accent sur la praticité, pour étendre leurs points de contact avec les consommateurs. Il est également important de comprendre l’évolution du consommateur nigérian et de répondre à ses besoins et à ses désirs. »