Bolt (ex Taxify) étend ses services au Nigéria

Sources Twitter Bolt

La plate-forme VTC, Bolt, annonce avoir étendu ses activités à deux autres villes nigérianes, Abeokuta et Enugu, permettant ainsi de proposer des services de transport pratiques et fiables à ses clients au moment des fêtes de fin d’année.C’est ce qu’a déclaré le directeur régional de Bolt pour l’Afrique de l’Ouest, Uche Okafor.

Il a par ailleurs ajouté que la demande de services de chauffeurs privés avait augmenté dans tout le Nigeria, et cela s’explique par l’inefficacité des transports publics et le coût d’entretien des voitures qui ont augmentés de manière significative.

Un communiqué de la société indique qu’avec cette extension à Abeokuta et Enugu, le réseau de Bolt au Nigeria est passé à 11 villes.

” Bolt a commencé à opérer au Nigeria en 2016 à Lagos. Et avec le lancement d’Enugu et d’Abeokuta en décembre, il opérera désormais dans onze villes nigérianes – Lagos, Abuja, Ibadan, Owerri, Bénin, Uyo, Calabar, Port Harcourt, Kano, Enugu et Abeokuta “.

Selon Okafor, ” les services de VTC comme Bolt permettent à un plus grand nombre de personnes de profiter du côté pratique et de la sécurité dans les déplacements, sans les coûts liés à la possession d’une voiture ou les inconvénients des transports publics “.

Selon lui, depuis le début de ses activités au Nigeria en 2016, l’application connu un véritable succès dans toutes les villes où elle a été lancée permettant ainsi à l’entreprise de croître de façon exponentielle d’année en année.

Il a déclaré que M. Bolt avait créé des opportunités pour les entrepreneurs Nigérians, des milliers de chauffeurs utilisant maintenant la plateforme Bolt pour démarrer leur propre entreprise, gagner un revenu et faire vivre leur famille avec des horaires flexibles.

” L’option de la moto VTC a stimulé l’innovation, la croissance et une création d’emplois sans précédent sur une activité qui n’a que quatre ans au Nigeria “, a-t-il dit.

M. Okafor a fait remarquer que Bolt restait attaché au marché nigérian et qu’il allait étendre son empreinte à un plus grand nombre de villes et de localités à travers le pays, ce qui permettrait à un plus grand nombre de personnes de bénéficier des services de VTC, qu’il s’agisse de conducteurs à la recherche de solutions pratiques et économiques ou de conducteurs à la recherche d’opportunités d’affaires.