Coca-Cola : 38 millions de dollars pour le recyclage en Afrique

Coca-Cola Afrique s’est engagée à investir 38 millions de dollars (plus d’un demi-milliard de rands) sur trois ans pour stimuler les industries de recyclage en Afrique australe et orientale, et a également annoncé sa nouvelle bouteille PET entièrement fabriquée à partir de plastique usagé.

En annonçant la nouvelle lors du Global Citizen Mandela 100 Festival, Maserame Mouyeme, directeur des affaires publiques, de la communication et de la développement durable chez Coca-Cola Afrique australe et orientale, a déclaré que cet investissement permettra de créer plus de        19 000 opportunités de revenus, dont beaucoup pour des femmes.

Dans le cadre de la vision globale de The Coca-Cola Company, World Without Waste, elle prévoit de rendre tous les emballages primaires 100 % recyclables et de créer des emballages faits d’au moins 50 % de matériaux recyclés d’ici 2030. “Nous reconnaissons les dommages que les emballages, en particulier le plastique, peuvent causer à notre environnement. Ainsi, dans le cadre de notre stratégie Monde sans déchets d’ici 2030 pour chaque bouteille ou canette que nous vendons dans le monde entier, nous allons en reprendre une pour qu’elle ait plus d’une vie “, a déclaré M. Mouyeme.

La société a également annoncé le lancement d’une nouvelle bouteille Bonaqua PET de 500 ml qui sera fabriquée à partir de PET 100 % recyclé et sera disponible à partir de mars 2019.

Encourager un festival sans déchets

Pour donner le coup d’envoi d’une dynamique de consommation responsable et de valeurs respectueuses de l’environnement, l’entreprise s’est lancée dans une initiative visant à créer un Festival Mandela 100 sans déchets, dirigé par la marque Bonaqua.

Les fans présents au concert ont été encouragés à ramasser, à déposer leurs bouteilles et tasses en plastique aux endroits prévus à cet effet et à les échanger contre des objets tels que des haut-parleurs en carton, des lunettes de soleil en bois, des portefeuilles faits de matériaux recyclés et des ensembles de pailles de bambou.

Plus de 150 000 gobelets et bouteilles en plastique ont été collectés lors du concert et serviront à fabriquer de nouvelles bouteilles Bonaqua qui seront mises en vente en mars 2019.

Avant le concert, The Coca-Cola Company et ses partenaires d’embouteillage ont également mené plus de 14 nettoyages de déchets à travers l’Afrique du Sud dans le cadre de leur collaboration avec le Global Citizen Movement, collectant des milliers de sacs de déchets.

“Continuons à recycler. Faisons notre part en tant que citoyens du monde pour créer une Afrique sans gaspillage”, a exhorté Mouyeme.