La Communauté de l’Afrique de l’Est prépare un projet de normes pour les cosmétiques

ChemicalWatch Global Risk & Regulation News rapporte que la CAE – le bloc commercial des six pays de la Communauté de l’Afrique de l’Est – a établi des normes de qualité provisoires pour les produits cosmétiques, y compris le rouge à lèvres et la laque pour cheveux, pour les États membres.

La CAE comprend le Burundi, le Kenya, le Rwanda, le Sud-Soudan, la Tanzanie et l’Ouganda.

Selon Ginger Hervey, rapporteuse de Chemical Watch pour l’ONU sur les marchés émergents, les projets de normes définissent chaque produit, définissent les exigences en matière d’emballage et d’étiquetage et, dans certains cas, définissent les exigences relatives aux substances et les méthodes d’essai pour garantir la qualité du produit.

Les projets de normes fixent également des limites autorisées pour les métaux lourds (arsenic, mercure et plomb) dans tous les cosmétiques et fixent des normes pour la composition de la glycérine utilisée dans l’industrie cosmétique.

Ces normes sont maintenant ouvertes aux consultations publiques et les commentaires seront évalués par un comité technique du CCE.