LC Waikiki ouvre son premier magasin au Cap

Après les succursales de Menlyn Park et Sandton City qui ont ouvert leurs portes plus tôt cette année le magasin de Tyger Valley est le troisième point de vente LC Waikiki en Afrique du Sud. Avec ces ouvertures le détaillant est désormais présent dans 43 pays et compte plus de 900 magasins dans le monde.

L’inauguration de la boutique VIP qui a eu lieu le 8 décembre a été animée par une célébrité locale Liezel van der Westhuizen. Le public a découvert  l’offre de LC Waikiki dans un défilé créé par Mary Reynolds, une célébrité de la Fashion Week Sud Africaine. Mettant en vedette des modèles internationaux et locaux, avec des camées de Katlego Maboe et Roxy Louw, la versatilité de la gamme a été mise en valeur par des looks pouvant être portés autant la nuit que le jour.

La collection Printemps-Eté 2018 est une version moderne des classiques et comprend une gamme de thèmes allant de Luxe Utility, Casual Friday, Shiney Sport et 90’s Glam, à Retro Marine et Into the Wild avec des imprimés animaliers et des tons naturels ainsi que des rappels à la nature avec de motifs floraux et de papillons.

La collection pour enfants est colorée et vibrante avec des teintes de rose, de lilas et de bleu. Pour présenter les vêtements à tous les clients de Tyger Valley, une réduction de 20% sur tous les achats a été accordée aux clients pour le week-end d’ouverture (8 et 9 décembre).

“LC Waikiki propose des vêtements à la mode à des prix abordables sur un marché de détail très concurrentiel, ainsi que des promotions hebdomadaires de produits de créateurs exclusifs à LC Waikiki. LC Waikiki vend environ 436 millions de vêtements par an, employant 42 000 personnes dans plus de 900 magasins dans le monde”, a déclaré Yeşim Mis, LC Waikiki Country Manager Afrique sub-saharienne. “Nous ouvrirons deux autres magasins d’ici février, l’un à Durban et l’autre à Johannesburg. Nous sommes très heureux d’investir dans le secteur de la mode en Afrique du Sud et de faire partie du paysage national du commerce de détail.”