Peter Njonjo à la tête de la jeune entreprise kenyane Twiga foods

Twiga Foods, négociant en produits frais et biens de consommation courante, a nommé Peter Njonjo à la direction générale de l’entreprise.

Njonjo a dirigé l’unité commerciale Coca-Cola Afrique de l’Ouest et Afrique Centrale en tant que Président.

Il succède à son cofondateur Grant Brooke, qui conserve son rôle exécutif dans l’organisation, travaillant avec Njonjo pour étendre l’empreinte de la start-up au reste de l’Afrique subsaharienne.

Lancée en 2014 pour remédier à l’inefficacité des grands marchés informels de fruits et légumes en Afrique, Twiga Foods est une plateforme d’approvisionnement interentreprises (B2B) mobile, sans argent liquide, qui relie les agriculteurs aux vendeurs du secteur de l’agro-alimentaire.

L’agrégateur s’approvisionne en fruits et légumes auprès de quelque 17 000 agriculteurs dans 20 comtés du Kenya et livre directement à 2 500 vendeurs par jour à Nairobi et dans ses environs.

Twiga répertorie également les produits de nombreuses marques kenyanes de biens de consommation courante (PGC), alors qu’elle s’apprête à offrir un guichet unique pour les kiosques urbains, les épiciers et les mama mbogas.

Le PDG sortant de Twiga Foods, Grant Brooke, a déclaré que la plateforme a amélioré l’efficacité de la chaîne d’approvisionnement alimentaire, réduit les déchets et abaissé les prix des aliments pour les consommateurs finaux, marquant une victoire majeure pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle au Kenya.

“Si mon leadership était la période au cours de laquelle Twiga prouvait qu’il existe une meilleure façon de bâtir des marchés sûrs et sécuritaires pour les aliments, le leadership de Peter consistera à institutionnaliser cette façon de faire des affaires et à l’élargir. L’expérience de Peter dans la mise en place de chaînes d’approvisionnement efficaces et la distribution du dernier kilomètre dans plus de 33 pays africains fait de lui un candidat idéal pour nous diriger “, a déclaré Brooke.

M. Njonjo a déclaré qu’il se réjouit à la perspective d’élargir la vision de l’entreprise en vue d’améliorer l’efficacité des marchés alimentaires en Afrique et d’améliorer la sécurité alimentaire de nos populations.

“Twiga Foods est la preuve vivante de l’opportunité latente de conduire la transformation et l’investissement agricole pour la consommation locale”, a ajouté Njonjo.

Grâce à la plateforme Twiga Foods, un vendeur peut commander des stocks et l’entreprise – soutenue par une infrastructure logistique comprenant des camions, des entrepôts frigorifiques, des dépôts et des équipes de vente – est en mesure, le lendemain, de livrer un produit de meilleure qualité, à faible coût, comparativement aux marchés informels et contrôlés par des courtiers.

Au cours des cinq dernières années, Twiga Foods a levé 3 milliards de shillings pour financer son expansion à partir de fonds de niveau 1, notamment IFC Ventures, TLCom, Wamda Capital, DOB Equity, 1776 Ventures, Omidyar Networks, Blue Haven Initiative et la Adolf H. Lundin Foundation.

Elle a été élue Entreprise la plus prometteuse de l’année lors du Forum des PDG d’Afrique 2018 à Abidjan, Entreprise la plus innovante de Fast Company 2018 et vainqueur mondial de la Challenge Cup 1776.

” Lancer de nouvelles entreprises, c’est vraiment ma compétence et ma passion, tandis que diriger avec compétence des institutions, c’est la compétence et la passion de Peter. Twiga a un plan de croissance agressif et cette transition s’appuie sur notre expertise respective “, a déclaré Brooke.

L’inefficacité de la chaîne d’approvisionnement a été accusée d’être à l’origine des prix élevés des denrées alimentaires dans les villes africaines, où près de 90 pour cent de l’approvisionnement provient de points de vente informels. Les Kenyans consacrent 45 pour cent de leur revenu disponible à l’alimentation, contre 14 pour cent pour les Sud-Africains et 10 pour cent pour les citoyens de la plupart des pays européens.