Renault étudie l’implantation d’une usine d’assemblage au Ghana

Le constructeur automobile français, Renault a évoqué un éventuel projet d’implantation d’une usine d’assemblage automobile au Ghana. Le vice-président et président de la région Afrique-Moyen-Orient-Orient-Inde (AMI) de Renault, Fabrice Cambolive, l’a mentionné lors de sa visite de courtoisie au président Nana Akufo-Addo à la Maison du Jubilé à Accra le 28 janvier 2019.

Cambolive a expliqué que la société veillerait à ce que les politiques ghanéennes leur permettent de transporter leurs produits dans le pays, après quoi elle irait de l’avant avec le processus.

“J’ai relevé beaucoup de valeurs dans le pays, et elles sont très importantes pour nous. J’espère que nous pourrons le concrétiser dans un projet vraiment ambitieux, pas un projet à court terme, mais un projet à long terme, et si tout correspond, nous reviendrons vers vous dès que possible “, a-t-il dit.

Le président a assuré à Renault que le Ghana était le meilleur endroit pour établir une usine d’assemblage en Afrique de l’Ouest. Il a également mentionné que le Ghana se considère comme la porte d’entrée de l’Afrique de l’Ouest et qu’en tant que tel, il a le potentiel de les aider à entrer avec succès sur le marché.

“Nous sommes la deuxième plus grande économie d’Afrique de l’Ouest. Il y a donc de nombreuses raisons pour lesquelles le Ghana est un endroit bien placé pour vous. Nous nous considérons comme la porte d’entrée de l’Afrique de l’Ouest, d’un marché d’environ 350 millions de personnes, qui devrait atteindre 500 millions d’ici 2030. Donc, nous pensons que ce sera un bon endroit pour vous”, a déclaré le Président.

L’intention de Renault d’implanter une usine d’assemblage au Ghana fait suite au lancement des usines Volkswagen, Nissan et Sinotruk au Ghana cette année. Une fois finalisé, le pays africain sera peut-être en passe de devenir l’un des premiers centres automobiles d’Afrique de l’Ouest.

Renault est un constructeur automobile français de dimension internationale qui a été créé en 1899. L’entreprise produit une gamme de voitures et de fourgonnettes, et dans le passé a fabriqué des camions, des tracteurs, des citernes, des autobus/autocars et des véhicules autorail. Selon l’Organisation Internationale des Constructeurs d’Automobiles, Renault était en 2016 le neuvième constructeur automobile mondial en volume de production. En 2017, l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi était devenue le plus gros vendeur de véhicules légers au monde, détruisant Volkswagen AG de la première place.