Safaricom, partenaire de Kenya Breweries Limited pour connecter ses réfrigérateurs grâce à l’IoT

Ici les réfrigérateurs qui seront distribués dans tout le pays. Dans le cadre du partenariat entre KBL et Safaricom, les deux sociétés travailleront ensemble pour connecter et améliorer le commerce de détail de la bière dans tout le pays. [Photo/KBL]

Kenya Breweries Limited (KBL), une filiale de l’East African Breweries Limited, s’est associée à l’opérateur de réseau mobile kenyan Safaricom pour connecter et améliorer ses réfrigérateurs avec des capteurs qui utilisent Internet des objets (IoT).

IoT, l’interconnexion de dispositifs intelligents qui collectent et échangent des données permettra au brasseur de surveiller à distance et d’obtenir des informations critiques sur son produit, sa distribution et son marché.

(Source de l’image : Kevin Phillips/Pixabay)

Jane Karuku, directrice générale de Kenya Breweries Limited, a déclaré : “Au fil des ans, nous avons cherché à améliorer l’efficacité de nos canaux de distribution aux consommateurs et nous avons constaté que la technologie était un facteur essentiel.”

“Alors que nous nous dirigeons vers l’amélioration de notre technologie de pointe dans les domaines de la fabrication et de la logistique, nous redoublons d’efforts sur notre marché afin de nous assurer que les consommateurs apprécient nos produits comme ils le devraient. Ce projet nous permettra également d’étendre notre capacité à suivre et à investir dans des réfrigérateurs et nous espérons que nos produits existants et nos innovations parviendront aux consommateurs avec un coût, des délais et un gaspillage minimes.”

Rita Okuthe, Responsable des Opérations chez Safaricom PLC, a déclaré : “Nous avons développé une solution IoT qui consiste en des dispositifs installés dans les réfrigérateurs. Il s’agit de capteurs qui vont transmettre diverses données à une plate-forme qui va générer un aperçu pour la gestion qui permettra à KBL d’optimiser les réfrigérateurs.”

“Par exemple, les distributeurs EABL peuvent désormais savoir où se trouvent leurs marchandises, si les équipements sont utilisés ou non (marche/arrêt), si les produits sont à la température optimale et combien de fois la porte du réfrigérateur est ouverte. Plus de 2 000 machines sont déjà connectées.”

Outre le projet de réfrigérateurs connectés, EABL est déjà partenaire de Safaricom dans la conduite d’un modèle de paiement sans numéraire parmi ses distributeurs, qui traitent désormais sur M-PESA lorsqu’ils traitent avec les détaillants.

Safaricom prévoit d’apporter des solutions utiles en s’appuyant sur l’IoT pour fournir des compteurs d’eau intelligents et un système de suivi des animaux. Le nouveau réseau Internet des objets (IoT) exploitera le réseau 4G existant de Safaricom.